PERCHICOT Jean, Baptiste

Né le 14 août 1821 à Sorde-l’Abbaye (Landes) ; charpentier ; communard.

Jean Perchicot habitait à Paris au 201 de la rue de Charenton (quartier Picpus). Il fut garde au 126e bataillon commandé par François Talon. Il était membre du comité de la XIIe légion de la Garde nationale qui recommanda de voter pour Varlin, Fruneau, Géresme et Theisz aux élections du 26 mars 1871 à la Commune de Paris. Tous les quatre furent élus. Seul Géresme n’appartenait pas à l’Internationale. Voir Audebert A.
Il fut arrêté le 18 juin 1871.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67851, notice PERCHICOT Jean, Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 novembre 2022.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément