MOINE Fernand, Lucien

Né le 21 octobre 1898 à Forens (Ain) ; cheminot ; syndicaliste et communiste de l’Ain puis de la Haute-Savoie.

Fils d’un cultivateur, Fernand Moine, homme d’équipe à la compagnie PLM, était en 1932 trésorier de la cellule du PC à Bellegarde-sur-Valserine (Ain), le secrétaire étant Louis Rolland*. En janvier 1936, Fernand Moine fut secrétaire adjoint du syndicat réunifié des cheminots de Bellegarde.

Lors de l’assemblée générale du 26 avril 1937, Fernand Moine fut élu ou réélu secrétaire adjoint du syndicat CGT des cheminots d’Annemasse. En août de l’année suivante, il assumait toujours cette fonction.

Fernand Moine était, en mars 1939, trésorier de l’Union locale CGT de cette ville

En novembre 1949, il fut signalé comme étant le secrétaire du syndicat CGT des cheminots d’Annemasse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6795, notice MOINE Fernand, Lucien, version mise en ligne le 20 novembre 2018, dernière modification le 20 novembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13130. — Arch. Dép. Haute-Savoie, 10 M 52, 47 W 3— L’Éclaireur de l’Ain, 5 janvier 1936.— La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 11 juillet 1938. — Le Cheminot du PLM, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 25 mai 1937, 25 août 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément