PERRIN Henri, Paul

Né le 21 avril 1826 à Paris ; y demeurant ; architecte vérificateur ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants. Pendant le 1er Siège, il appartint à la 1re compagnie de marche du 73e bataillon de la Garde nationale et fut délégué de sa compagnie ; il continua son service sous la Commune de Paris ; à partir du 15 avril 1871, il entra à la 8e compagnie sédentaire ; du 25 au 28 mai, il se réfugia chez un ami, le sieur Lemarinier, maître maçon. « En dehors de ses opinions socialistes qu’il a fait partager à ses enfants et à sa femme arrêtés comme lui pour participation à l’insurrection, Perrin n’a jamais donné lieu à aucune plainte ».
Condamné, le 28 mars 1872, par le 14e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la privation des droits civiques, il vit sa peine commuée le 2 décembre 1872 en cinq ans de prison avec privation des droits civiques ; il obtint une remise d’un an le 11 novembre 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67977, notice PERRIN Henri, Paul, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/769.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément