PERRIN Jean-Louis

Né à Miribel-les-Échelles (Isère) le 5 octobre 1838 ; tourneur mécanicien à Lyon, 142, rue Sainte-Élisabeth ; militant socialiste.

Militant, vers la fin du Second Empire, d’un groupe socialiste, le Cercle des ouvriers métallurgistes de la Guillotière, il fut condamné, en 1874, à quinze jours de prison et 50 f d’amende pour participation à la réorganisation du Cercle.
Voir Loenger A.M.
Il était marié, père d’un enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article67983, notice PERRIN Jean-Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 avril 2020.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série U, procès-verbaux du tribunal correctionnel de Lyon, 15 avril 1874.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément