PESCHÉ Aristide, Alfred

Né le 4 novembre 1840 à Nantes (Loire-Inférieure) ; chapelier ; communard.

Pendant le 1er Siège, il appartint à la 1re compagnie de marche du 182e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service après le 18 mars 1871. Le 10 mai, il était envoyé à Issy ; blessé le 12, il fut soigné à l’ambulance des Champs-Élysées, puis transféré à Versailles le 4 juin.
La police recueillit sur lui de mauvais renseignements : il avait des opinions « assez exaltées ». Condamné, le 27 janvier 1872, par le 16e conseil de guerre, à cinq ans de prison et cinq ans de privation des droits civiques, il obtint une remise d’un an le 18 novembre 1875.

Demeurant à Paris, 21, rue Geoffroy-Langevin (IVe arr.), il était célibataire. Il avait habité Lyon (Rhône) de 1858 à 1863 et de 1867 à 1869 ; il rentra à Paris en février 1870.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68032, notice PESCHÉ Aristide, Alfred, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/762.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément