PETIAU François

Maçon ; communard ?

« A fait partie d’une bande d’individus qui, après avoir renversé et désarmé trois soldats, les frappèrent avec une telle violence, que l’un d’eux resta évanoui pendant plus d’une demi-heure » (lettre du 26 mai 1874, ministre de la Guerre à ministre de la Justice).
Quel rapport y-a-t-il avec la Commune ? Sur le dossier il est indiqué : « Participation à l’insurrection ».
Petiau fut condamné, le 2 octobre 1872, par le 18e conseil de guerre, à trois ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68052, notice PETIAU François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/779.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément