PETIT Adolphe

Né le 18 novembre 1834 à Tonnay-Boutonne (Charente-Inférieure) ; marchand de chiffons ; communard.

Ancien militaire, il avait obtenu un certificat de bonne conduite ; il était simple garde dans le 42e bataillon quand Paris fut investi ; peu après, il entra au 177e bataillon et devint lieutenant, mais, le 7 décembre 1870, le conseil de guerre le condamna à dix jours de prison pour outrages envers un supérieur. Petit se fit alors incorporer au 184e bataillon. Nommé provisoirement, dit-il, capitaine à la 6e compagnie sédentaire du 184e bataillon fédéré, il serait rentré chez lui le 24 mai 1871.
Condamné, le 6 décembre 1872, par le 9e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la privation des droits civiques, il vit sa peine commuée le 26 juillet 1873 en cinq ans de détention.

Demeurant rue Jeanne-d’Arc, à Paris (XIIIe arr.), il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68063, notice PETIT Adolphe, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément