PHILIPPE Maurice, Jean, Nicolas

Né le 21 septembre 1824 au Ménil, arr. de Remiremont [?] (Vosges) ; demeurant à Ivry (Seine) ; employé de l’octroi ; communard.

Il était marié, père de trois enfants en bas âge. Il avait fait deux congés, de sept ans chacun, dans l’armée ; employé d’octroi, il touchait de plus une pension de retraite de 460 F comme ancien soldat, 140 F payables sur la liste civile impériale et 100 F comme décoré de la médaille militaire.
Pendant le 1er Siège, il était lieutenant au 156e bataillon de la Garde nationale et devint capitaine sous la Commune de Paris ; il resta au fort de Bicêtre jusqu’au 25 mai 1871 ; le 26, il fut fait prisonnier à Belleville, XIXe arr.
Condamné, le 27 décembre 1871, par le 19e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée le 12 juin 1872 en cinq ans de détention, puis remise le 24 juillet 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68195, notice PHILIPPE Maurice, Jean, Nicolas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/748.

Version imprimable Signaler un complément