PICARD Léon, Joseph

Né vers 1840 à Paris ; « homme de lettres » ; journaliste communard.

Il était célibataire. En 1870, il avait été condamné, à Paris, à deux jours de prison pour coups.
Sous la Commune de Paris, il fut délégué aux subsistances et à la police du IXe arr. « Je n’ai pas cru devoir refuser ce poste dans le moment de danger que nous traversons. Ce quartier de réactionnaires ne me laisse pas une minute de libre », déclarait-il. Picard eut aussi une importante activité journalistique : gérant de la Nouvelle République, 19 mars-1er avril 1871, il collabora à l’Affranchi, 2-25 avril qui lui succéda, ces deux journaux étant dirigés par P. Grousset. Il fut rédacteur-gérant de l’Ami du Peuple de Vermorel (23-29 avril) et collabora à La Montagne de G. Maroteau (2-25 avril).
Le 17e conseil de guerre le condamna par contumace, le 18 novembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il obtint la remise de sa peine en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68243, notice PICARD Léon, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/865. — Arch. Min. Guerre, 17e conseil (n° 613). — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément