PICHON

Communard

Il habitait, 38, rue des Petits-Carreaux, à Paris, IIe arr. Il fut un des 80 délégués de la Garde nationale tirés au sort en séance de la Commune, le 6 mai 1871, pour former le jury d’accusation contre « toute personne prévenue de complicité avec le gouvernement de Versailles ». Voir Auger.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68272, notice PICHON, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 avril 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément