BÉGUIN Théophile

Par Jacques Gans, Jean Gaumont, Justinien Raymond

Cheminot du Nord ; socialiste de Seine-et-Oise [Val-d’Oise] actif lors des congrès.

Employé au chemin de fer du Nord, Théophile Béguin était le fondateur, en 1897, du groupe socialiste d’Ermont-Eaubonne (Seine-et-Oise, Val-d’Oise), Il en fut le délégué au congrès de Paris, salle Japy (1899). Il représenta la Seine au congrès de Lyon (1901) en compagnie de sa femme.

Coopérateur à la société d’Ermont, il la représenta à des réunions entre coopératives socialistes et coopératives du Comité central. Il appartenait au groupe de la Bourse coopérative en 1899, société créée en 1894 et qui groupait 358 sociétaires en 1900, lors du congrès de la Bourse des coopératives socialistes. Béguin l’y représenta et représenta aussi « La Fraternelle » de Voiron (Isère) et « l’Humanité » de Wattrelos (Nord), une coopérative boucherie-boulangerie. Il prit part aux débats et fut élu à la commission permanente de la BCS comme représentant de Wattrelos. Membre de la commission d’étude des achats de la BCS, il participa, en 1902, aux pourparlers avec le Comité central. Cette même année, il assista au congrès de la BCS, y défendit le projet de pharmacie et fut élu au conseil. Il fut délégué de la BCS au conseil d’administration du journal L’Humanité. Trésorier de la BCS, il participa de nouveau en 1908 aux pourparlers avec le Comité central pour réaliser l’unité du mouvement coopératif. L’année suivante, il assista au septième congrès national à Monthermé où il représentait quatre sociétés ; il ne fut pas réélu au conseil.

En 1903, Béguin avait été délégué par la BCS au congrès de l’Alliance coopérative internationale à Manchester.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article684, notice BÉGUIN Théophile par Jacques Gans, Jean Gaumont, Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 septembre 2022.

Par Jacques Gans, Jean Gaumont, Justinien Raymond

SOURCES : Compte rendu du congrès de Japy. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes III, op. cit., p. 246.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément