PILAVOINE Auguste, Jean-Louis

Né le 17 novembre 1825 à Paris ; tisseur ; communard.

Ancien militaire, il était sergent à la 7e compagnie sédentaire du 185e bataillon de la Garde nationale, pendant le 1er Siège, et conserva ce grade sous la Commune de Paris ; il prétendit ne pas avoir combattu après le 25 mai 1871 ; arrêté le 1er juin, il déclara n’avoir jamais été condamné, mais les renseignements de police étaient mauvais — sympathies socialistes ?
Condamné, le 11 avril 1872, par le 14e conseil de guerre, à cinq ans de détention, il vit sa peine réduite à quatre ans le 16 janvier 1875 ; la surveillance de la police fut levée le 25 juin 1877.

Il vivait à Paris, 7, rue Toussaint-Féron (XIIIe arr.). Veuf, il n’avait pas d’enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68411, notice PILAVOINE Auguste, Jean-Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/789.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément