PISTRE Jean, Albert

Né le 2 juillet 1844 à Périgueux (Dordogne) ; employé des contributions indirectes depuis 1863 ; communard.

Son père était premier commis à Périgueux. Albert Pistre demeurait à Paris, 54, boulevard de Clichy (XVIIIe arr.) et exerçait à Saint-Denis (Seine).
Le 31 octobre 1870, il prit part à une manifestation contre le curé de Saint-Denis et « du haut de la chaire où il était monté il tint des propos séditieux » ; il fut alors déplacé et envoyé à Saint-Ouen où la Commune le nomma contrôleur des contributions indirectes le 2 avril 1871.
En vain il dit au tribunal correctionnel de Paris, 10e Chambre, avoir ainsi esquivé le service armé ; il fut condamné, le 29 juillet 1871, à trois ans de prison pour usurpation de fonctions.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68507, notice PISTRE Jean, Albert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 avril 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/728 et 770, n° 8769, état n° 2, 23 mai 1872. — Gazette des Tribunaux, 30 juillet 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément