PLUMON Alexandre, Zacharie

Né le 15 février 1841 à Valcourt (Haute-Marne) — serait-ce Valdelancourt ? — demeurant à Paris ; garçon de chantiers ; communard.

Il était célibataire. Engagé pour la durée de la guerre dans les Francs-Tireurs de Paris, il avait été fait prisonnier à Sedan (Ardennes) et interné en Belgique ; il rentra à Paris le 16 mars 1871. Il prétendit être resté chez ses parents jusqu’au 30 avril ; par force, dit-il, il entra dans le bataillon des Enfants-Perdus ; le 6 mai, il fut blessé, par imprudence, affirme-t-il, et admis à l’ambulance de la rue Vaneau (VIIe arr.).
Fait prisonnier, il avoua avoir exercé les fonctions de secrétaire du lieutenant Fabre — s’agit-il de Joseph Fabre ? Plusieurs pièces prouvèrent qu’il remplissait cet emploi dès le 23 avril ; d’après la police, il avait été blessé à Passy ou Issy ; il nia. Sa conduite et sa moralité étaient bonnes. Condamné, le 10 avril 1872, par le 19e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée, le 2 décembre 1872, en cinq ans de prison avec privation des droits civiques, puis réduite, le 13 janvier 1875, à trois ans, toujours avec privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68588, notice PLUMON Alexandre, Zacharie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 avril 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/759.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément