POTIER Jean-Louis

Né le 13 décembre 1825 à Audvillers [?] (Meurthe) ; demeurant à Paris ; ébéniste ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants. Sous-lieutenant dans la 2e compagnie du 76e bataillon de la Garde nationale pendant le 1er Siège, il conserva ce grade après le 18 mars 1871. Il prétendit avoir cessé tout service trois semaines avant l’entrée des troupes. Des certificats attestèrent que du 22 au 28 mai il n’avait pas pris part à l’insurrection.
Les renseignements obtenus sur son compte étaient satisfaisants. Condamné, le 13 novembre 1871, par le 3e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée le 12 décembre 1872 en cinq ans de détention ; il obtint une remise d’un an le 24 juillet 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68819, notice POTIER Jean-Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/759.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément