POULIGNIER Henri, Victor

Né le 22 janvier 1840 à Senlis (Oise) ; état civil non indiqué ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il avait subi avant 1870 une condamnation pour vagabondage (sans autre précision). Il disait « qu’il avait été enrôlé de force dans la Garde nationale » ; il servait comme canonnier à la 2e batterie du 22e régiment d’artillerie, puis passa à une batterie du IVe arr.
Il fut condamné, le 8 août 1871 par le 1er conseil de guerre, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 9 février 1873. Dans un recours en grâce du 17 octobre 1876, il dit le « désir bien arrêté » qu’il avait « de rentrer paisiblement à l’avenir dans les habitudes réglées d’honnête travailleur » ; sa peine lui fut remise le 15 janvier 1879 et il rentra par la Picardie. Il mourut pendant le voyage de retour, au large de l’île de Bali, le 13 juillet 1879. Son corps fut jeté à la mer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68877, notice POULIGNIER Henri, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 mai 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/840, S 77, n° 3209. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Notes de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément