PRENAT Isidore

Communard

Il appartint, sous la Commune de Paris, au 5e bataillon de fusiliers marins. Il fut condamné, le 25 mars 1872, par le 18e conseil de guerre, à dix ans de travaux publics « pour voies de fait, en dehors du service, sur la personne d’un de ses supérieurs ». « Cet homme a outragé et frappé Monsieur le général Chanzy que les insurgés avaient arrêté le 19 mars 1871 à Paris ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68956, notice PRENAT Isidore, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/798.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément