PRÊTRE Louis, Gabriel

Né vers 1823 à Paris ; y demeurant ; chef de claque et marchand de contre-marques au théâtre de Cluny. Il avait été élu lieutenant dans la Garde nationale, pendant le Siège, mais destitué peu après, pour « tripotages indignes d’un officier ». Il se fit rétablir dans son grade sous la Commune : « Il a même été secrétaire de son commandant qui, affirmait-on, ne savait pas signer son nom ». Il était représenté comme un souteneur et ne payait pas la location des garnis qu’il habitait. Il fut condamné, le 4 octobre 1871, par le 5e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68970, notice PRÊTRE Louis, Gabriel , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/738.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément