PROTOT Joseph

Né vers 1832 à Dezize-lès-Maranges (Saône-et-Loire) ; ferblantier au Creusot ; participant à la Commune du Creusot ?

Impliqué dans les manifestations ouvrières du Creusot en faveur de la libération de Rochefort le 8 août 1870, Protot fut arrêté et condamné par le tribunal correctionnel d’Autun (Saône-et-Loire) à trois mois de prison et cinquante francs d’amende pour cris séditieux et infraction à la loi sur les attroupements. Les autres manifestants arrêtés étaient : Pierre Verneau, Lachaise, Supplissy et Victor*.
Protot fut également poursuivi devant la cour d’assises de Saône-et-Loire dans sa session du 28 juin au 1er juillet 1871, comme membre de la Commune du Creusot (Saône-et-Loire) ; mais le jury ne retint pas l’accusation.
Voir Dumay J.-B.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69049, notice PROTOT Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 mai 2020.

SOURCES : Arch. Dép. de Côte-d’Or U III Cb 40. — Journal de Saône-et-Loire 12 avril 1870, 3 septembre 1870. — Notes d’A. Jeannet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément