PUREN François

Né le 28 septembre 1838 à Lorient (Morbihan) ; demeurant à Paris, 7, rue du Four-Saint-Germain (VIe arr.) ; relieur ; adhérent de l’AIT ; communard.

Célibataire, il vivait en concubinage avec une femme dont il eut deux enfants.
Il faisait partie, en septembre 1870, de la Commission administrative de la Société de solidarité des ouvriers relieurs de Paris, adhérente de l’Internationale (cf. Dictionnaire, t. IV, p. 76).
Simple garde à la 2e compagnie de marche du 83e bataillon, pendant le 1er Siège, il fut nommé caporal après le 18 mars 1871. Arrêté, le 28 mai, à Belleville, il fut condamné, le 30 avril 1872, par le 23e conseil de guerre, à cinq ans de détention ; il obtint la remise de sa peine le 15 août 1876, et celle de la surveillance le 7 mai 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69112, notice PUREN François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/783.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément