QUEY François

Né le 2 avril 1831 à Passy (Haute-Savoie) ; demeurant à Paris, 16, rue Richomme (XVIIIe arr.) ; coupeur en chaussures ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Caporal dans la 6e compagnie sédentaire du 64e bataillon de la Garde nationale depuis septembre 1870, il continua son service sous la Commune de Paris. Le 1er avril 1871, il était envoyé à Issy, pour cinq jours ; le 30, il retourna à Issy ; le 19 mai, il se trouvait à Passy (XVIe arr.), les 20 et 21, à la porte d’Auteuil. Il fut fait prisonnier le 21 au soir.
Il affirmait ne pas avoir d’antécédents judiciaires et les renseignements le concernant étaient bons. Il fut condamné, le 1er avril 1872, par le 17e conseil de guerre, à un an de prison et dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69162, notice QUEY François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/757.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément