RACINE Jean-Baptiste

Né le 14 octobre 1849 à Paris ; peintre sur verre ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Soldat au 49e (ou au 36e ?) régiment de ligne, il était, au 18 mars 1871, sur la butte Montmartre et leva la crosse en l’air ; il fut incorporé au 80e bataillon fédéré ; fin mai il escorta les otages et assista à la fusillade de la rue Haxo.
Condamné par contumace, le 21 mars 1872, à la peine de mort, avec dégradation militaire, il vit sa peine commuée le 22 août 1872 en travaux forcés à perpétuité, et, le 5 juin 1879, en cinq ans de bannissement. Parti du bagne de Toulon, il était immatriculé sous le n° 4205 à son arrivée à l’île Nou.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69204, notice RACINE Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 mai 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/742. — Arch. Min. Guerre, dossier « Haxo ». — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément