REMIOT Émile, Achille

Né le 13 août 1842 à Paris ; y demeurant ; communard.

Il était marié, père de trois enfants ; il était propriétaire d’un lavoir qui lui assurait des moyens de vivre.
Capitaine dans la 3e compagnie sédentaire du 211e bataillon de la Garde nationale pendant le 1er Siège, il adhéra, dès le 2 mars 1871, à la formation du Comité central et présida une réunion dans laquelle sa compagnie nomma un délégué chargé de la représenter à ce Comité. Après le 18 mars, il conserva son grade et remplit ses fonctions jusqu’au 10 avril ; il fut versé alors dans la 1re compagnie comme simple garde, puis fut sergent-secrétaire du commandant Versini. Il conserva cet emploi jusqu’au 20 mai, puis se retira chez lui.
Il fut condamné le 1er mai 1872, par le 5e conseil de guerre, à deux ans de prison et à dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69482, notice REMIOT Émile, Achille, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/755.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément