RÉMY Jean-Baptiste

Né le 11 mars 1822 à Pagniers (?) (Vosges) ; zingueur ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Garde, pendant le Siège et sous la Commune de Paris, à la 7e compagnie du 105e bataillon, il fut blessé le 22 mai 1871 place Saint-Sulpice, VIe arr.
D’après le commissaire de police du quartier du Gros-Caillou, VIIe arr., les renseignements le concernant étaient « favorables ». Condamné, le 16 mai 1872, par le 6e conseil de guerre, à cinq ans de détention, Rémy obtint la remise du reste de sa peine le 31 juillet 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69500, notice RÉMY Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/765.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément