REPOS Antoine, Albert

Né le 30 août 1838 à Digne (Basses-Alpes) ; demeurant à Paris, 28, rue du Rocher (VIIIe arr.) ; professeur ; communard.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il appartint au 88e bataillon de la Garde nationale ; il avait été élu successivement sergent et lieutenant. Après le 18 mars 1871, il fut élu capitaine de la 2e compagnie de marche du 88e bataillon ; le 20 mars, il alla au fort d’Issy ; du 17 au 29 avril, le 88e était à Neuilly ; du 6 au 17 mai à la Porte Maillot où son commandant fut tué. Repos soutint n’avoir pris part à aucune action militaire. Il prétendit s’être caché à partir du 21 mai chez son frère, 86, boulevard de Sébastopol (IIIe arr.) mais, d’après la concierge, il n’était venu que lorsque l’armée régulière occupait déjà le quartier des Halles.
Il fut condamné, le 3 janvier 1872, par le 5e conseil de guerre, à deux ans de prison et dix ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69558, notice REPOS Antoine, Albert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/743.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément