RESCOUSSIER Comy

Né le 16 août 1832 à Lunel (Hérault) ; demeurant à la Nouvelle-Orléans (États-Unis) ; hôtelier ; communard.

Comy Rescoussier était célibataire. Ancien sous-officier de l’armée, il s’était établi maître d’hôtel à la Nouvelle-Orléans. Pendant la guerre contre la Prusse, il revint en France et s’engagea, à Bordeaux, dans les francs-tireurs de Lipowski. Après l’armistice, il retourna à Bordeaux pour se procurer des papiers et retrouver les personnes avec lesquelles il était venu d’Amérique ; il ne réussit pas dans ses recherches et se fit délivrer une feuille de route pour s’embarquer au Havre. Il passa par Paris ; sans ressources, il s’adressa à un ami d’enfance, le major Fabrègue, qui le fit nommer, le 22 avril 1871, capitaine de la 10e compagnie sédentaire du 222e bataillon fédéré. Le 21 mai, il se cacha, fut découvert par des fédérés qui le relâchèrent ; il se cacha de nouveau. Il se constitua volontairement prisonnier le 25 juin.
Condamné, le 1er mars 1872, par le 3e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée le 12 septembre 1872 en cinq ans de bannissement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69559, notice RESCOUSSIER Comy, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/755, n° 5599.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément