RICHARD

Franc-maçon communard

Franc-maçon de l’O *** de Lyon. Lieutenant, pendant le Siège, aux Chasseurs de Neuilly puis capitaine au 238e bataillon fédéré (commandant Dumond) sous la Commune. Le 2 mai 1871, alors qu’il était enfermé depuis huit jours à la préfecture de police, accusé qu’il était d’avoir appartenu à la police impériale, il protesta de son dévouement à la Commune auprès du Vénérable du Grand-Orient. Voir Thirifocq E.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69659, notice RICHARD, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 mai 2020.

SOURCE : Archives du Grand-Orient (Bibl. Nat.) Cote 1632. vol. III, Suppliques au G*** O***, 1870-1872.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément