RICHÉ Jean-Marie

Né le 25 mars 1823 à Lyon (Rhône) ; professeur de musique et musicien ; communard.

Il était marié ; demeurant à Paris, 44, rue de Bercy (XIIe arr.) selon le procureur ; Riché (lettres écrites en prison) dit avoir habité 10, rue Lécuyer et 23 boulevard Ornano (XVIIIe arr.). Depuis 1868 environ, il était employé à la compagnie d’assurances « la Sécurité » comme inspecteur.
Licencié peu avant le 18 mars 1871, il fut nommé huissier par la Commune de Paris, le 28 avril 1871.
Il fut condamné, le 14 juillet 1871, par la 10e chambre correctionnelle, à deux ans de prison ; il obtint sa grâce le 26 novembre 1872. Il avait été noté lors du jugement : « La peine paraît trop rigoureuse et pourrait être réduite » ; Riché n’avait pas d’antécédents judiciaires.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69695, notice RICHÉ Jean-Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 mai 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/729, S 71 n° 3131, S 73 n° 3087 et BB 24/770, n° 8769 (état n° 2, 23 mai 1872). — J.O. Commune, 29 avril 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément