RICHET Nestor

Apprêteur de châles ; blanquiste.

Militant blanquiste, il assista à la réunion qui se tint le 7 novembre 1866 au Café de la Renaissance, 1, boulevard Saint-Michel à Paris, réunion qui avait pour but de trancher l’affaire Protot, blanquiste qui était intervenu au congrès de Genève de l’Internationale, en septembre 1866, malgré la défense de Blanqui. La police, prévenue, arrêta quarante et un participants à la réunion de la Renaissance. Un procès suivit en janvier-mars 1867. Nestor Richet fut condamné à trois mois de prison. Voir Levraud Ed.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69702, notice RICHET Nestor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 mai 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément