RIGAULT Jean-Marie

Né le 19 juillet 1834 à Issy (Seine) ; demeurant, 248, rue de Vaugirard, à Paris (XVe arr.) ; briquetier ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants. Il avait été condamné, à Paris, à huit jours de prison, pour vol.
Capitaine sous la Commune de Paris, au 156e bataillon de la Garde nationale, 2e compagnie, il fut condamné par contumace, le 26 février 1873, par le 5e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée, puis, le 18 août 1875, contradictoirement, à deux ans de prison et dix ans de privation des droits civiques après que le tribunal correctionnel de la Seine l’eut condamné à huit jours de prison pour vol. Il fut libéré le 18 août 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69747, notice RIGAULT Jean-Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 mai 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/820, S 76 n° 903. — Arch. Min. Guerre, 5e conseil. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément