RIGER Émile, Joseph

Né le 22 juillet 1848 à Maisons-Alfort (Seine) ; demeurant à Paris ; garçon charcutier ; communard.

Il était célibataire. Appelé au moment de la guerre pour faire partie de la garde mobile de la Seine, il ne parut pas à son corps ; il fut déclaré insoumis et prétendit n’avoir pas reçu de convocation.
Au début du Siège, il s’enrôla dans le 218e bataillon de la Garde nationale et fut nommé caporal de la 4e compagnie de marche ; il le demeura sous la Commune de Paris. On l’arrêta le 27 mai 1871 chez un charretier, près de la porte de Bagnolet.
Condamné, le 29 janvier 1872, par le 7e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée le 26 juillet 1873, en cinq ans de détention, puis il obtint une remise de six mois le 6 mars 1876 ; la surveillance de la police fut levée le 4 janvier 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69753, notice RIGER Émile, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément