RIVIÈRE Pierre, Simon

Né le 4 septembre 1832 à Paris ; y demeurant ; bijoutier ; communard.

Il était célibataire. Depuis la formation de la Garde nationale, il appartenait à la 1re compagnie de marche du 94e bataillon. Du 3 au 7 avril 1871, il se trouvait à Neuilly ; le 29, il alla à Issy ; il fut fait prisonnier dans la nuit du 30 avril au 1er mai.
Les renseignements le concernant étaient bons et il affirma n’avoir jamais été condamné. Le 15 janvier 1872, le 17e conseil de guerre le condamna à cinq ans de détention, peine commuée le 10 juillet 1872 en trois ans de prison avec privation des droits civiques. Détenu à Embrun (Hautes-Alpes), il refusa plusieurs fois de se soumettre aux règlements. A partir de février 1873, sa conduite s’améliora, mais il « n’a jamais cherché à s’occuper ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69830, notice RIVIÈRE Pierre, Simon, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 juin 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/743.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément