ROBERT Clovis

Né le 9 octobre 1836 à Chéry-les-Pouilly (Aisne) ; garçon de magasin ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Clovis Robert habitait à Paris au 88 de la rue de Flandre (quartier de la Villette). Il fut commandant en 1871 du 224e bataillon fédéré. Il fut arrêté le 16 juin 1871 et condamné, le 27 novembre 1871, par le 3e conseil de guerre, à la déportation simple. Il fut embarqué le 2 juin 1872 à Rochefort pour la Nouvelle-Calédonie sur le transport à vapeur la Guerrière. Il arriva à Nouméa le 2 novembre 1872 et il fut débarqué le 11 novembre à l’Ile des Pins. Il obtint une remise de peine en janvier 1879 et partit pour la France le 3 juin 1879 sur le transport le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69859, notice ROBERT Clovis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 décembre 2022.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/755. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Jean-Claude Farcy, La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880). — Base de données des dossiers individuels de condamnés au bagne (Archives nationales d’outre-mer). — Notes de Louis Bretonnière et de Rémy Scherer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément