ROBIN Jules, Ernest

Né le 29 août 1850 à Mailleroncourt-Charette (Haute-Saône) ; chiffonnier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il avait subi, de 1867 au 12 octobre 1871, quatre condamnations, pour vol et vagabondage : peines variant de un mois à un an de prison. On l’arrêta le 20 juillet 1871 « sous l’inculpation de vol de plomb et de cuivre, de complicité avec un nommé Maillard, tué ou fusillé lors de la guerre de rue ». Il fut condamné, le 21 mars 1872, par le 4e conseil de guerre, à la déportation simple.
Il arriva à Nouméa le 2 novembre 1872.

Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article69895, notice ROBIN Jules, Ernest, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 juin 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/827. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément