ROLION (ou ROLLION) Pierre, Marie (ou Eugène)

Né le 26 janvier 1843 à Saint-Nom-la-Bretèche (Seine-et-Oise) ; opticien ; communard.

Capitaine adjudant-major au 258e bataillon fédéré, il fut condamné par contumace, sous le nom de Rolion Eugène, le 31 janvier 1873, par le 9e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Arrivé en Belgique le 9 février 1873, Rolion se fixa à Bruxelles. D’après des informations recueillies par la police belge, il aurait assisté le 18 mars 1871 à l’exécution des généraux Lecomte et Clément Thomas, puis, durant la Semaine sanglante, à celle de l’archevêque de Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70018, notice ROLION (ou ROLLION) Pierre, Marie (ou Eugène), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 juin 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/821. — Arch. Min. Guerre, 9e conseil (n° 713). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Gén. Roy, Belgique, dossier de Sûreté n° 260995 (en 1880). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971.— Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément