ROSSIGNOL

Militant de l’AIT à Paris

Au cours de l’assemblée de la section de l’Internationale, gares d’Ivry et Bercy réunies, tenue le 28 avril 1871, il fut décidé, sur proposition de Nostag, Chaudesaigues, Artru « et autres », que cette section adopte « les enfants du citoyen Jean Simonot, assassiné par les Versaillais » et qu’un Conseil de famille, composé des citoyens Carville, Chollet et Rossignol, serait chargé de l’exécution de cette décision (Les Séances officielles de l’Internationale à Paris pendant le Siège et pendant la Commune, op. cit.).
Se confond-il avec Rossignol Claude ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70106, notice ROSSIGNOL , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 juin 2020.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément