ROUX Pierre

Ouvrier menuisier à Saint-Étienne ; gréviste sous le Second Empire.

Pierre Roux fut l’un des fondateurs du Cercle des ouvriers menuisiers de Saint-Étienne (Loire) en 1870. Dans une demande d’autorisation au préfet, Roux et ses camarades précisaient que le Cercle aurait pour but de « venir en aide aux ouvriers en leur indiquant les ateliers où il y aurait de l’ouvrage pour ceux des ouvriers qui seraient sans travail, aux patrons en leur procurant les ouvriers dont ils auront besoin et cela sans frais de part et d’autre ».
Le commissaire central de police de Saint-Étienne fit des réserves, Roux professant « des idées avancées » et la plupart des signataires de la demande ayant pris part à la dernière grève des ouvriers menuisiers dont Roux aurait été « le moteur ».
Un nommé Roux — le même ? — fut membre du Comité central du Club de la rue de la Vierge.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70316, notice ROUX Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 juin 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Loire, 27 M 1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément