ROY Joseph

Participant à la Commune de Marseille, mort dans les combats.

Il était, à la fin du Second Empire, commis au bureau des hypothèques à Toulon (Var). S’il ne s’agit pas d’un homonyme, il fut l’un des fondateurs, en 1867, d’une société coopérative, « La Prévoyante ».
Après le 4 septembre 1870, il fut capitaine de la garde nationale de Toulon et se fit remarquer par l’exaltation de ses sentiments avancés.
Il fut ensuite inspecteur spécial de police à la gare de Marseille. Commissaire de la gare pendant l’éphémère Commune de Marseille, il fut tué lors des combats du 6 avril 1871 au moment de la reprise de la gare par les forces gouvernementales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70348, notice ROY Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 juin 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/300 (arrêté élevant à la 2e classe Roy Joseph, inspecteur spécial de 3e classe sur le chemin de fer de Paris-Lyon-Méditerranée à la résidence de Marseille). — P. Rossi, Mes souvenirs, documents historiques sur Toulon (1869-1870-1871), 3e partie, Toulon 1891, pp. 65, 109, 203 (donne en particulier le nom du personnage et la date de son décès). — Journal Le Toulonnais, 9 mars 1867. — Lissagaray, Histoire de la Commune de 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément