ROZALOWSKI Vladimir

Né le 1er octobre 1838 à Kiev ; communard.

Il participa à l’insurrection de 1863. Il se rendit en Autriche, fut arrêté, emprisonné à Cracovie pendant deux ans, puis émigra en France.
En 1870, il collaborait à Zmowa (l’Entente) et appartenait au comité directeur de l’Union des émigrés polonais. Il travailla comme poinçonneur de billets dans les autobus et comme caissier dans une entreprise.
Pendant la Commune de Paris, il appartint à l’état-major de Dombrowski. Par contumace, il fut condamné le 4 octobre 1873, par le 4e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Il se réfugia à Londres, puis à Rödelheim près de Francfort-sur-le-Main (Allemagne) où il publia, en 1876, dans le Volkstaat, ses souvenirs sur Dombrowski, réunis ensuite en un livre qui fut traduit en polonais (il n’est pas à la Bibl. Nat.). Rozalowski fut gracié le 8 mai 1879 sous condition d’arrêté d’expulsion.
Voir Wroblewski W.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70373, notice ROZALOWSKI Vladimir, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er juillet 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/860, n° 3935, S 79. — Arch. PPo., E a/102-13 et listes de contumaces. — K. Wyczanska, Polacy W Komunie..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément