SABATIER Jean

Né le 13 juin 1833 à Massiac (Cantal) ; garçon de bains ; communard.

Célibataire, il vivait en concubinage. Pendant le 1er Siège, il était garde national ; il aurait rendu son fusil au début de mars 1871, et semblerait ne pas avoir fait de service sous la Commune de Paris, mais, le 23 mai, revenant de déjeuner, il avait trouvé un jeune fédéré caché derrière un pilier de la grille du passage Saulnier (aujourd’hui rue Saulnier, IXe arr.) ; il lui prit son fusil et tira cinq ou six coups sur les soldats de Versailles qui occupaient la barricade du faubourg Montmartre qu’ils avaient enlevée. Il était « très probablement excité par la boisson ».
Condamné, le 1er mai 1872, par le 5e conseil de guerre, à dix ans de détention, il obtint la remise du reste de sa peine le 12 décembre 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70434, notice SABATIER Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 juillet 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/776.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément