SAMUZEAU Sylvain

Né le 5 juin 1831 à Sacierges-Saint-Martin (Indre) ; demeurant à Paris ; maçon ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie, où il mourut.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il était garde dans la 6e compagnie sédentaire du 22e bataillon ; fin mars 1871, il entra dans la 3e compagnie de marche du même bataillon. Vers le 20 mai, il alla au Petit-Vanves et resta six jours ; le 24 mai, il fut blessé à la barricade de la rue Saint-Antoine (IVe arr.), près du temple protestant ; soigné à l’ambulance du Jardin-des-Plantes, il fut fait prisonnier.
Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas très bons : il s’enivrait ; il n’avait pas d’opinions politiques. Condamné, le 2 janvier 1872, par le 4e conseil de guerre, à la déportation simple et à la privation des droits civiques, il mourut le 15 février 1877 à l’île des Pins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70577, notice SAMUZEAU Sylvain, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 juillet 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/763 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément