NICOD Raymond, Gabriel

Par Didier Bigorgne, Louis Botella

Né en 1910 ; chauffeur de bus ; membre du bureau national de l’Union FO des Réseaux secondaires ; secrétaire du syndicat FO du personnel de la Régie départementale des transports des Ardennes ; militant SFIO.

Raymond Nicot milita au Parti socialiste SFIO. Le 4 octobre 1944, il participa à la reconstitution de la fédération des Ardennes. Il fut élu membre de la commission exécutive, responsabilité qu’il occupa juqu’au 28 mai 1950. Pendant ces années, il était secrétaire de la section socialiste du Chesne. Raymond Nicot représenta son parti à deux élections pour le conseil général dans le canton du Chesne. Aux élections des 23 et 30 septembre 1945, il obtint 348 voix sur 1527 suffrages exprimés au premier tour, puis 754 voix sur 1599 suffrages exprimés au scrutin de ballottage. Le 7 octobre 1951, il recueillit 446 voix sur 2122 inscrits et 1489 votants.

En novembre 1956, Raymond Nicod était secrétaire adjoint du syndicat FO du personnel de la Régie départementale des transports des Ardennes (RDT). Ce syndicat fut affiliée à la Fédération syndicaliste FO des cheminots. Il fut présenté par son organisation à l’élection, le 2 juillet 1957, des membres du conseil d’administration de la Caisse autonome mutuelle de retraite (CAMR).

Il représenta son syndicat aux congrès de sa confédération de novembre 1961 et de novembre 1963. En 1962, il fut signalé comme étant secrétaire du syndicat de la RDT et membre du bureau national de l’Union FO des Réseaux secondaires.

Raymond Nicot était marié à Jacqueline Scheppler, sans profession, qui lui donna une fille. Il était toujours chauffeur de bus au Chesne quand il perdit son épouse le 3 mars 1963.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7061, notice NICOD Raymond, Gabriel par Didier Bigorgne, Louis Botella, version mise en ligne le 31 mai 2013, dernière modification le 31 mai 2013.

Par Didier Bigorgne, Louis Botella

SOURCES : Le Rail syndicaliste, novembre 1956, juin 1962, mars 1963. — Le Réveil Ardennais, 1944-1951. — Presse locale. — Comptes rendus des congrès confédéraux de 1961 et de 1963 de la CGT-FO. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Informations transmises par la mairie du Chesne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément