SAUTILLÉ Victor, Pierre, Alexandre

Né le 22 février 1851 à Paris ; peintre en bâtiment ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il avait été « enfermé très jeune dans une maison de correction jusqu’à l’âge de dix-sept ans ».
Pendant la Commune de Paris, il entra au 78e bataillon fédéré, « forcé », prétendit-il. Arrêté le 23 mai 1871, il avait remis son fusil à la troupe.
Il avait une bonne conduite et d’après les renseignements de la police il « n’aurait fait son service qu’à la dernière extrémité ». Il fut condamné, le 16 mai 1872, par le 24e conseil de guerre, à la déportation simple ; selon une note de Nouméa du 29 juillet 1878, il avait une bonne conduite et travaillait bien ; il vit sa peine commuée le 3 décembre 1878 en sept ans et demi de détention, puis remise le 15 janvier 1879 ; il rentra par la Picardie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70678, notice SAUTILLÉ Victor, Pierre, Alexandre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 juillet 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/839. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément