NICOLAS Émile, Félix, Georges

Par Louis Botella

Né le 20 mai 1926 à Is-sur-Tille (Côte-d’Or) ; facteur enregistrant puis facteur-chef puis sous-chef de gare ; secrétaire général de l’Union FO du Sud-Ouest et secrétaire fédéral de la Fédération FO des cheminots (1964-1973).

Emile Nicolas était le fils d’un employé des chemins de fer. Facteur enregistrant à Frasne (Doubs), il adhéra à Force ouvrière en 1952. Il devint, quelque temps après, secrétaire du syndicat FO de cette localité. En 1957, il fut également responsable de la Section technique Exploitation du secteur de Dijon. En mai 1958, il représenta son syndicat au congrès de la fédération.
Facteur-chef à Saint-Amour (Jura), il participa, en mai 1961 à Gannat (Allier), au congrès de l’Union Sud-Est et fut élu membre suppléant du conseil national. Le mois suivant à Puteaux (Seine), il prit part au congrès fédéral.
Lors du congrès suivant de l’Union Sud-Est, tenu en mai 1964 à Clermont-Ferrand, il devint secrétaire général de l’union, en succédant à Raoul Baudru. Il accéda également, de ce fait, au secrétariat fédéral. Ce mandat fut renouvelé en mai 1967 à Saint-Étienne et en octobre 1969 à Macon. Au cours de ce congrès, il obtint 11 voix sur 13 suffrages exprimés. Son mandat prit fin en 1973 et il termina sa carrière comme sous-chef de gare à Paris-Gare de Lyon.

Il se maria le 28 mai 1954 à Dijon avec Hélène Parizot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7069, notice NICOLAS Émile, Félix, Georges par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 20 avril 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Cheminot du Sud-Est, décembre 1957. — Le Rail syndicaliste, 1961-1969. — Informations transmises par Georges Baudin. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Noël Mazet. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit..— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément