SCHEUR Henri, Gilbert

Né le 23 février 1833 à Paris ; y demeurant ; corroyeur ; communard.

Il était marié, sans enfant. En 1851 ou 1852, il avait été condamné à un mois de prison pour vagabondage.
Sergent-fourrier pendant le 1er Siège dans une compagnie sédentaire du 184e bataillon de la Garde nationale, il prétendit avoir donné sa démission fin mars 1871 et avoir continué d’appartenir comme simple garde au même bataillon. Il avoua être allé à Bicêtre avec sa compagnie, mais assura s’être retiré chez lui à partir du 20 mai.
D’après les renseignements de police, c’était un « homme de mauvaises vie et mœurs, fréquentant les clubs et dangereux pour l’ordre ». Il fut condamné, le 9 décembre 1871, par le 16e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70762, notice SCHEUR Henri, Gilbert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 juillet 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/760.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément