SCHOLTES Jean-Baptiste

Né le 16 ou le 17 mars 1849 à Luxembourg ; avec sa famille, il quitta le Luxembourg pour Paris en 1852 ; sellier-harnacheur. Frère de Jean-Pierre Scholtes, il aurait été, comme lui, arrêté en mai 1871, aux Batignolles, XVIIe arr., sur une dénonciation, alors qu’il avait rendu son fusil sans combattre. Il fut condamné, le 10 avril 1872, par le 25e conseil de guerre, à la déportation simple et vit sa peine commuée en résidence obligatoire en 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70809, notice SCHOLTES Jean-Baptiste , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/847. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Jean Sorel, Le Luxembourg et la Commune, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément