NISSE Adrien [NISSE Henri, Adrien]

Né le 31 juillet 1888 à Pagny-sur-Meuse (Meuse), mort le 11 décembre 1948 à Saint-Antoine-du-Rocher (Indre-et-Loire) ; syndicaliste cheminot CGT de la Meuse puis de la Seine-et-Marne.

Fils d’un manœuvre, Adrien Nisse, chauffeur de route, était, en février 1925, février 1928, candidat de la CGT lors des élections au Conseil supérieur des chemins de fer. Il ne fut pas élu.

Elève mécanicien attaché à la gare de sa commune natale, était vers 1928 secrétaire du syndicat confédéré CGT des cheminots de Pagny-sur-Meuse, Eugène Nisse étant trésorier. Le syndicat comptait sur un effectif de 160 cheminots, une centaine d’adhérents.

Au cours des années 1930 et 1931, il siégeait au conseil d’administration de l’Union des syndicats confédérés [CGT] de l’Est. Au cours de l’automne 1931, il fut promu mécanicien de route à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne).

Il continua à militer au sein de la CGT et figura, en 1934, sur sa liste des candidats présentés lors de l’élection des délégués du personnel auprès du directeur de la Cie des chemins de fer de l’Est.

Adrien Nisse s’était marié en 1929 à Pavillons-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7082, notice NISSE Adrien [NISSE Henri, Adrien], version mise en ligne le 31 août 2018, dernière modification le 31 août 2018.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13674. — Le Cheminot de l’Est, organe de l’Union des syndicats confédérés de l’Est, puis de l’Union des syndicats CGT de l’Est, 10 février 1925, janvier, mars 1930, 15 novembre 1930, décembre 1931, janvier 1934 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément