SEGLAS Louis, Charles, Alphonse

Né le 31 mars 1840 à Paris ; y demeurant, 77, avenue du Roi-de-Rome ; employé comptable ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Libéré en 1865 du service militaire, il avait été employé, de 1866 à 1868, comme expéditionnaire, à la préfecture de la Seine. Il travailla ensuite comme comptable à l’usine Cail et chez d’autres industriels.
Au moment du 18 mars 1871, il entra au 38e bataillon comme simple garde ; il avait été révoqué du grade de lieutenant sous lequel il avait servi dans un autre bataillon avant l’insurrection. Le 22 avril, il était nommé capitaine adjudant-major.
Condamné, le 14 octobre 1871, par le 10e conseil de guerre, à la déportation simple et à la privation des droits civiques, il vit sa peine commuée le 3 février 1872 en cinq ans de détention, toujours avec privation des droits civiques ; il se trouvait alors à Port-Louis (Morbihan). Il obtint une remise de six mois le 18 novembre 1875 et la surveillance de la police fut levée le 9 mars 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70862, notice SEGLAS Louis, Charles, Alphonse, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 juillet 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/731, BB 24/770 (Port-Louis, 14 septembre 1872) et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément