SELMER Johan, Peter

Par Jean-Louis Robert

Né à Christiana, Norvège le 20 janvier 1844, mort le 21 juillet 1910 à Venise, compositeur norvégien, membre de la commission instituée par la Commune « pour veiller aux intérêts de l’art musical et des artistes »

Venu à Paris pour compléter ses études musicales, Johan Selmer soutint l’action de la Commune et fut nommé par Frédéric Cournet le 9 mai membre de la commission qui devait veiller sur l’art musical. Voir Garnier Eugène.
Une de ses œuvres devait être jouée pour la représentation extraordinaire au bénéfice des victimes de la guerre et orphelins par l’Opéra, prévue le 22 mai : une Marche funèbre qu’il avait composée au milieu des événements et qui s’achevait par une Marseillaise. Il put s’enfuir de Paris et rejoignit Leipzig. Il eut ensuite une carrière importante de chef d’orchestre et de compositeur. Il fut directeur des concerts de la Philharmonie d’Oslo et est considéré comme le promoteur du courant néo-romantique à la fin du 19e siècle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70892, notice SELMER Johan, Peter par Jean-Louis Robert, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 mars 2019.

Par Jean-Louis Robert

SOURCES : Le Ménestrel, 30 juillet 1910, notice nécrologique. — Frédéric Robert, « Les musiciens devant la Commune de Paris », Bulletin des Amis de la Commune de Paris, mars 2012. — Deborah Cohen, « Une institution musicale entre repli et implication politique : le quotidien de l’Opéra de Paris pendant la guerre de 1870 et sous la Commune », Le Mouvement social, 2004/3, p.7-28. — Journal officiel de la Commune de Paris, 10 mai 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément