SÉMÉRIE (ou SÉMERIE) Eugène [Émile, François, Eugène]

Né le 7 janvier 1832 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ; mort le 4 mai 1884 à Grasse (Alpes-Maritimes) ; docteur en médecine ; communard.

Socialiste néo-comtiste, E. Sémérie fonda le 4 novembre 1870 à Paris un Club positiviste, présenté par une brochure de 16 page qu’il signa. Le 3 avril 1871, il y lut un mémoire sur la République et le peuple souverain (Paris, Lacroix, 31 p.).
Le docteur Sémérie fut nommé, le 4 mai 1871, directeur général des ambulances civiles et militaires « en remplacement du citoyen Courtillier ».

Il ne fut pas inquiété par les Versaillais et continua à propager ses idée néo-positivistes, ce qui lui valu d’être exclu de la Société positiviste en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article70900, notice SÉMÉRIE (ou SÉMERIE) Eugène [Émile, François, Eugène], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 juin 2020.

SOURCES : J.O. Commune, 5, 10 et 16 mai. — Murailles... 1871, op. cit.. Les Révolutions du XIXe siècle. 1852-1872 (catalogue), Paris, EDHIS, s.d. — Notes de R. Skoutelsky. — Michel Cordillot (coord.), La Commune de Paris 1871. L’événement, les acteurs, les lieux, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, janvier 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément